Sur mon chemin

Aujourd’hui je vous propose un poème que j’ai écrit il y a quelques mois …
Il raconte mes compréhensions au fil du temps.
A chacun d’y prendre ce qu’il a envie d’y trouver …

Sur mon chemin

Un beau jour j’ai choisi, d’évoluer, de changer !
Comme une sorte d’appel, dans l’instant je savais,
qu’il fallait maintenant emprunter le chemin,
un chemin tout tracé, celui de l’incertain.

J’ai commencé alors, à travailler sur moi,
Je me suis regardé, sans détours, sans tricher.
Et bien que difficile, je devais observer,
mes parts d’ombres, de lumière, et ensuite faire des choix.

J’ai pu voir mes croyances, toutes mes peurs et mes doutes,
mes freins et mes blocages, bien que cela me coûte !
J’ai hurlé, j’ai pleuré, j’ai souffert, j’ai lutté,
j’ai vraiment dégusté. Je n’ai pas reculé !

Acceptant d’observer, chacune de mes parties,
j’ai ainsi commencé, à comprendre qui je suis !
A ce moment précis, j’ai goûté à la vie,
la vraie et l’authentique. Terminée la survie !

Ce n’était qu’un début, beaucoup restait à faire !
Il était alors temps, d’accepter ma lumière.
Se voir tel que l’on est, parvenir à s’aimer,
est bien plus difficile que de se détester.

J’ai pu ainsi comprendre, que pour aimer les autres,
je devais avant tout, avoir un grand amour,
pour celui que je suis, sans compter sur le vôtre ;
pour mieux redistribuer, diffuser tout autour.

Il m’a alors fallu affronter mon passé,
comprendre mes mécanismes, mes manières de penser.
Accepter de poser, sur moi un regard sain,
Empreint de bienveillance, sans jugement certain.

Lorsqu’on s’ouvre à la vie, qu’on s’accepte et s’assume,
l’univers nous éclaire d’une lumière qui s’allume.
Et tout devient plus clair, au bord du long chemin,
On arpente la vie, sans penser à demain.

Pour pouvoir évoluer, il y a une clé :
Je la livre pour vous : responsabilité !
Il n’existe aucune chose que je n’ai pas créé,
Tout c’que la vie me donne, je lui ai demandé.

Le beau et le moins beau, le bon et le mauvais,
100% responsable mais pas du tout coupable !
C’est là la différence qu’il faut appréhender,
pour pouvoir évoluer sans culpabiliser.

Et pour me développer, j’ai encore un secret !
Chacun est un miroir où je vois mon reflet.
Quand je parle ou je juge, c’est moi que ça concerne.
C’est ainsi que chaque jour j’éclaire ma lanterne !

Moi qui croyais aimer, j’ai d’un coup percuté,
que de ce sentiment j’avais tout ignoré.
Dépendance affective et peur d’être rejeté,
m’avaient totalement de l’amour détourné !

Il m’a fallu encore, travailler et chercher,
au plus profond de moi ce que mon cœur voulait.
J’ai alors découvert ce qu’amour signifiait ;
J’ai enfin pu aimer et me laisser aimer.

Le chemin de l’éveil n’est jamais terminé !
Chaque jour est un cadeau que l’univers nous offre.
C’est à nous d’accepter de remplir notre coffre,
des trésors que la vie nous présente sous le nez !

Guillaume RUAS

<a href="https://guillaumeruas.com/contes-metaphoriques/">Contes métaphoriques</a>
Publié le : 8 mars 2018

Auteur

Guillaume RUAS, hypnose et coaching à saint-paul-trois-châteaux et à distance

Guillaume RUAS

Hypno-praticien et Coach
A Saint-Paul-Trois-Châteaux & à distance

A découvrir aussi

Laurence RUAS, Sophrologue, Hypnopraticienne et coach

Laurence RUAS

Sophrologue, Hypno-praticienne et Coach
A Saint-Paul-Trois-Châteaux & à distance
En savoir plus

Vous souhaitez démarrer ? Prenez rendez-vous !

Ne remettez pas votre mieux-être à plus tard !

Tarif : 60€ / séance

Cet accompagnement ne se substitue pas à un traitement médical!

Les accompagnements que je propose s’intègrent dans une démarche de relation d’aide pour vous permettre de retrouver votre bien-être dans différents domaines ou optimiser vos performances personelles. Toutes les approches que je  propose s’inscrivent dans un cadre hors thérapeutique ou médical et ne remplacent pas votre traitement médical ni votre suivi médical. Ce que je ne suis pas: médecin, psychitare, psychologue, psychothérapeute. Je ne réalise pas de diagnostic médical ni de prescription et je ne vous inviterai jamais à arrêter votre traitement médical sans l’avis de votre médecin ou psychiatre. 

dolor. porta. libero. ut justo efficitur. risus felis dolor ut venenatis,