+33(0)7 52 04 33 04

Est-il possible d’aimer tout le monde ?

Pouvons-nous aimer tout le monde !? Est-il possible d’avoir de l’amour sincère et véritable pour chaque personne sur cette terre ?

Question bien complexe qui pourrait être posée en sujet de philo au bac ! Ne vous inquiétez pas je ne vais pas faire une présentation complexe et scolaire du sujet mais juste apporter un éclairage.

Je voudrais pointer le projecteur sur une question sous-jacente mais qui n’est pas toujours perçue.

Lorsqu’on aime quelqu’un, aime-t-on ce qu’il FAIT ou ce qu’il EST ?

Comment détermine-t-on si on aime une personne ?

La plupart du temps pour voir si on aime quelqu’un, on regarde ce que cette personne fait. Et, avec notre paire de lunettes (comprenez notre histoire, nos peurs, nous blessures, …) nous classons dans la case BIEN ou MAL ce que fait cette personne.

De ce classement découle notre appréciation. Selon le nombre de bien ou de mal, on attribue inconsciemment une note qui nous permettra de dire si on aime beaucoup, un peu ou pas du tout ( Je simplifie bien sûr car tout cela se fait inconsciemment ).

Je ne parle pas ici de l’amour de couple (bien qu’on y retrouve des mécanismes identiques) mais de l’amour entre deux personnes quelles qu’elles soient.

La principale difficulté dans nos relations humaines est de ne pas juger la personne sur ce qu’elle fait mais sur ce qu’elle est !

Combien de fois avez-vous fait des choses qui ne vous ressemblent pas vraiment ? Combien de fois avez-vous regretté un acte ? Combien de fois vous-êtes vous laissé piloter par vos peurs, vos doutes, vos souffrances au lieu de laisser votre cœur, votre vraie nature, parler ?

Il en est de même pour l’autre !

Ok !

Actons donc que ce que fait l’autre ne définit pas ce qu’il est ! Et que nous jugeons l’autre par rapport à ce qu’il fait …

Alors nous avons un problème !

Nous déterminerions donc si nous aimons une personne au travers de ses actes et le tout au travers de notre regard qui se trouve derrière une belle paire de lunettes déformantes !

J’en parlais dans un autre article “Le miroir ou la face cachée de celui que l’on refuse d’être“, ce que nous aimons et surtout ce que nous n’aimons pas chez l’autre nous renvoie à nous-même !

Par exemple quelqu’un qui a le contact facile, à l’aise socialement, parle à tout le monde en souriant, … Nous pourrions le trouver prétentieux, fanfaron, faux … Voire même, pour certains, penser qu’il n’est pas sincère, que c’est un manipulateur, … Et tout ça en voyant la personne agir … Sans la connaitre ! Pour certains cela sera passé par un filtre de “jalousie” (oh! j’aimerais bien être aussi à l’aise en public) et pour d’autre de peur (Je me suis déjà fait avoir par une personne comme ça donc je suis méfiant).

Autre exemple, une personne qui vole de la nourriture dans un magasin. Je pourrais la juger comme malsaine, non fréquentable. Nous risquons même, dans notre tête, de la cataloguer comme tous ces criminels. Mais peut-être que dans notre tête cette personne a fait appel à notre peur du manque, notre peur de ne plus avoir, comme si c’était nous qui étions volé. Et puis avec notre grande honnêteté nous ne pourrions jamais voler, donc nous ne pouvons pas voir que cette personne a peut-être des enfants à nourrir et est tellement perdue qu’elle en est arrivée à voler. Je ne cherche aucunement à justifier un geste mais à montrer que nos filtres nous empêchent de voir les personnes telles qu’elles sont !

Cela montre que nos jugements nous renvoient toujours à nous-même.

Si nous prenons la responsabilité de nos ressentis envers les autres, c’est à dire si nous regardons en nous ce que l’autre déclenche nous pouvons apprendre à mieux le connaitre sans le juger.

Et c’est seulement à partir de ce moment-là que nous entrerons dans une relation juste, honnête et sincère avec l’autre.

Vous avez peut-être vous aussi des croyances, des conditionnements, un manque d’estime de vous-même ou des blessures qui entraînent des problèmes dans vos relations avec les autres ? Cela ne facilite pas votre vie ? Vous avez envie de changer tout cela ? Je vous propose de prendre rendez-vous pour travailler cela ensemble.

[rdv]

Pin It on Pinterest