+33(0)7 52 04 33 04

Et si tu arrêtais de lutter ?

Peut-être que tu passes beaucoup de temps à lutter contre certaines choses pensant pouvoir les arrêter.

Tu peux essayer … Tu vas y passer beaucoup d’énergie … et tu as toutes les chances de t’épuiser sans réussir.

Je vais te raconter une petite histoire que ce constat m’a inspiré …

Un fermier avait un champ en bas d’une colline. Tout allait bien jusqu’au jour où une source se remis à couler. Et l’eau, en descendant de la colline, arrivait si fort qu’elle détruisait tout le champ.

Le fermier essaya de faire un barrage pour stopper l’eau ! Mais la puissance de l’eau était telle que le barrage cédait sans cesse et le champ se retrouvait à nouveau détruit. Le fermier s’épuisait chaque jour à tout recommencer en vain.

Un beau jour un petit vieillard passa et observa le fermier en secouant la tête d’un air désapprobateur. Agacé de le voir faire ainsi, le fermier demanda ce qu’il voulait. Le petit vieillard lui répondit qu’il ne s’y prenait pas comme il fallait et que tant qu’il essaierait de lutter contre l’eau il perdrait ses forces et ses récoltes.

Le fermier se mit en colère et chassa le vieillard qui reparti en marchant doucement avec sa canne.

Le lendemain, alors que le fermier, désespéré, rafistolait son barrage qui laissait passer toujours plus d’eau, le petit vieillard vint de nouveau le regarder.

Enervé mais à bout de forces, le fermier demanda au vieillard ce qu’il ferait à sa place, puisqu’il avait l’air de mieux savoir que lui !

Alors le vieillard, grimpa sur la colline avec sa canne, tout doucement. Et tout en haut, au départ de la source, là où le débit n’était pas encore trop fort, il déplaça trois petites pierres. Immédiatement le cours de l’eau fut dévié et l’eau se mit à couler un peu plus loin.

Le fermier le regarda, médusé ! Son champ était sauvé, et en plus, l’eau se mit à passer le long de ses cultures, lui permettant un arrosage abondant et facile.

Depuis ce jour le fermier cessa de lutter contre les choses. Il apprit à les observer et utilisa leurs forces pour les détourner.

 

Tu peux, toi aussi, essayer de faire un barrage comme le fermier et t’épuiser. Ou alors tu peux décider de regarder en amont ce que tu peux transformer

 

Guillaume RUAS

Pin It on Pinterest